Caméra de recherche

Les caméras de recherche LEADER sont largement utilisées dans le monde pour les opérations USAR de sauvetage-déblaiement suite à des catastrophes naturelles (séismes, tempêtes, etc..) ou autres incidents d'ampleurs telles qu'une explosion en zone urbaine (explosion de gaz, attentat, etc...). Cet outil de recherche visuelle permet la localisation de victimes ensevelies, prisonnières des décombres ou recluses dans des espaces confinés non-accessibles. 

Leader CAM et Leader HASTY intègrent une caméra de recherche :

  • Une tête orientable avec angle de vision à 260° est montée sur une perche télescopique de 3,5 m permettant des inspections profondes ou en hauteur.
  • 8 niveaux d'illuminations LED offrent une belle visibilité même dans les espaces les plus sombres.
  • La tête de la caméra est équipée d'un micro et d'un haut-parleur pour communiquer avec la victime une fois celle-ci trouvée permettant ainsi d’évaluer le niveau d’assistance nécessaire.
  • La tête peut être rendue utilisable jusqu'à 2 m sous l'eau en utilisant un bouchon étanche dédié. 

La tête a été rendue déconnectable pour permettre de brancher une tête de caméra de recherche infrarouge (IR) et ainsi de visualiser une image thermique de la zone de recherche. La caméra de recherche thermique complète et accélère les investigations pour se concentrer sur les points chauds et les contrastes de températures afin de discerner des victimes ou leur signature thermique. 

Des tourets sont disponibles en option pour des recherches en profondeur :

  • Touret de 90 m avec tête orientable et illumination (étanche jusqu'à 2 m),
  • Touret de 90 m avec tête fixe et illumination (étanche à 90 m) conçus pour inspecter les puits. Une rallonge de 90 m peut être interconnectée permettant des recherches jusqu'à 180 m !

Fiables, les caméras de recherche de victimes LEADER sont appréciées par les sauveteurs et les pompiers pour leur qualité d'image, leur robustesse et leur simplicité d'utilisation. Ces outils de recherche accélèrent le sauvetage des victimes et intègrent parfaitement la MGO SD (Marche Générale des Opérations).

 

 

1 résultat

 

Contacter
Leader

Pour toute demande de renseignement ou de devis, merci de remplir le formulaire ci-contre.

Selon l'article 36 du chapitre 5 de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés : Les données à caractère personnel ne peuvent être conservées au-delà de la durée prévue au 5° de l’article 6 qu’en vue d’être traitées à des fins historiques, statistiques ou scientifiques ; le choix des données ainsi conservées est opéré dans les conditions prévues à l’article L. 212-4 du code du patrimoine. Les traitements dont la finalité se limite à assurer la conservation à long terme de documents d’archives dans le cadre du livre II du même code sont dispensés des formalités préalables à la mise en oeuvre des traitements prévues au chapitre IV de la présente loi. Il peut être procédé à un traitement ayant des finalités autres que celles mentionnées au premier alinéa : - soit avec l’accord exprès de la personne concernée ; - soit avec l’autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés ; - soit dans les conditions prévues au 8° du II et au IV de l’article 8 s’agissant de données mentionnées au I de ce même article 

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relatives à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous conservez la possibilité d’accéder à ces informations et de les rectifier si vous le jugez nécessaire. Vous pouvez également consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité et de protection des données présentes sur cette page.