Équipement mousse incendie

LEADER, fabricant de matériel de lutte contre l'incendie, propose une gamme complète d'équipements mousse allant du dispositif de dosage au générateur de mousse haut foisonnement (pour équiper les entrepôts de stockage) en passant par la lance à mousse.

La mousse est de plus en plus utilisée pour augmenter l’efficacité des interventions sur feu. La mousse est formée à partir d’eau, d’émulseur et d’air. 
Pour la créer, la première étape consiste à mélanger l’eau et l’additif extincteur dans de bonnes proportions. Pour cela, on utilise le « proportionneur » ou dispositif de dosage. La "solution" obtenue s’appelle le "prémélange". Il faut ensuite y incorporer de l’air créant ainsi des bulles de plus ou moins grosse taille (foisonnement) pour générer la mousse. Pour se faire, on utilise soit des générateurs de mousse bas, moyen ou haut foisonnement suivant le type d’intervention. Certains dispositifs comme l’UPRIM, regroupent en un seul équipement, les fonctions de stockage et de dosage d’émulseur et de production de mousse.

UNE SELECTION DE PRODUITS RESISTANTS A LA CORROSION DES EMULSEURS :
Toujours à la pointe de l’innovation, LEADER introduit un matériau composite dans la conception de ses équipements de lutte incendie, avec des propriétés égales ou meilleures à celles de matériaux habituels : le FiberTech®. Ce matériau est plus résistant à la corrosion que l’aluminium et le bronze. Ceci est donc évidemment très intéressant quand on utilise des émulseurs.
Ces produits sont :
 - Les injecteurs LEADER Mix 200 et LEADER Mix 400 FiberTech®
 - Les lances mousse bas foisonnement FiberTech®
 - La lance eau/mousse Twin Action FiberTech®

 

Contacter
Leader

Pour toute demande de renseignement ou de devis, merci de remplir le formulaire ci-contre.

Selon l'article 36 du chapitre 5 de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés : Les données à caractère personnel ne peuvent être conservées au-delà de la durée prévue au 5° de l’article 6 qu’en vue d’être traitées à des fins historiques, statistiques ou scientifiques ; le choix des données ainsi conservées est opéré dans les conditions prévues à l’article L. 212-4 du code du patrimoine. Les traitements dont la finalité se limite à assurer la conservation à long terme de documents d’archives dans le cadre du livre II du même code sont dispensés des formalités préalables à la mise en oeuvre des traitements prévues au chapitre IV de la présente loi. Il peut être procédé à un traitement ayant des finalités autres que celles mentionnées au premier alinéa : - soit avec l’accord exprès de la personne concernée ; - soit avec l’autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés ; - soit dans les conditions prévues au 8° du II et au IV de l’article 8 s’agissant de données mentionnées au I de ce même article 

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relatives à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous conservez la possibilité d’accéder à ces informations et de les rectifier si vous le jugez nécessaire. Vous pouvez également consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité et de protection des données présentes sur cette page.